Your association or organization has been identified as a key stakeholder of the Canada Revenue Agency (CRA). We hope you will share the following information with your membership.

 

Warning: Wages to Loan tax scheme — Read before you weep

Don’t sign any agreement that says your wages are a loan

The Canada Revenue Agency (CRA) is warning Canadians about getting involved in schemes where promoters are telling participants they don’t have to pay tax if they turn their wages/salaries into non-taxable loans.

Popular target groups may include new-Canadians, seniors and students. Students because the scheme is often promoted as a way to pay down debt by freeing up cash.

How to recognize the Wages to Loan tax scheme?

A good rule of thumb – If something sounds too good to be true, it most likely is.

In a wages to loan scheme you’re paid in the form of a loan instead of regular wages.

The promoter will lease your services to an employer and will keep a percentage of your pay for their ‘service’. The promoter then gives you the balance of your pay as a loan.

The employee is informed they are not legally obligated to pay any taxes because they are being paid in the form of a non-taxable loan. This is false! Since employees do not pay back the loan, it is considered employment income and is taxable and subject to all payroll deductions.

Employers are responsible for making all payroll deductions, including the Canada Pension Plan (CPP); employment insurance (EI); income tax or other types of income, and then, reporting and remitting these slips to the CRA.

Your actions may have serious consequences

Those who choose to participate in these schemes, as well as those who promote these schemes, face serious consequences, including penalties, court fines and even jail time. Also, as a participant, you could end up being assessed additional taxes in addition to paying a fee to the promoter.

Budget 2016 made further investments in the Promoter Compliance Centre, thus enabling it to identify and unravel tax avoidance schemes set up by promoters. The Centre’s activities include increased audits of promoters, improved information gathering, and informing taxpayers on how to recognize tax schemes.

What can you do?

Get professional, independent advice.

This scheme is a method of tax avoidance. If you are thinking about investing in one, the CRA encourages all Canadians to seek an independent second opinion from a reputable tax and/or legal professional on important tax and/or legal matters.

Come to us before we come to you

The CRA is always on the lookout for tax schemes. Did you willingly participate in one? If so, the CRA encourages taxpayers to come forward and correct their tax affairs through the Voluntary Disclosures Program (VDP): www.canada.ca/taxes-voluntary-disclosures.

If you make a full disclosure before any compliance or enforcement action is started, you may only have to pay the taxes owing plus interest and may avoid penalties and prosecution.

Help us ensure tax fairness for all Canadians

Your tax dollars fund social programs. People who evade taxes are taking resources away from all Canadians.

If you suspect someone of tax cheating, you can report it over the internet at www.canada.ca//taxes-informant-leads or by contacting the Informant Leads Centre line at 1-866-809-6841. Steps will be taken to protect your identity, although you may provide information anonymously.

 
Votre association ou organisation a été désignée comme intervenant clé de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Nous espérons que vous partagerez les renseignements suivants avec vos membres.

 

Ne signez jamais d’entente qui indique que votre rémunération constitue un prêt.

L’Agence du revenu du Canada (ARC) met en garde les Canadiens contre des stratagèmes où des promoteurs font croire aux participants qu’ils n’ont pas à payer d’impôt si on les rémunère sous forme de prêt non imposable.
Parmi les possibles groupes cibles se trouvent les nouveaux Canadiens, les étudiants et les aînés. Les promoteurs présentent souvent ce stratagème comme une façon de libérer des fonds pour réduire une dette.

Comment reconnaître un stratagème fiscal de rémunération sous forme de prêt?

En règle générale, si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

Dans un tel stratagème, on vous paye sous forme de prêt, au lieu de vous verser une rémunération courante.

Le promoteur prête vos services à un employeur et s’attribue un pourcentage donné de votre paye en contrepartie de ses « services ». Il vous remet ensuite le reste de votre paye sous forme de « prêt ».

Le promoteur informe l’employé qu’il n’a pas l’obligation légale de payer de l’impôt vu la rémunération sous forme de prêt non imposable. C’est totalement faux! Puisque l’employé ne rembourse pas le prêt, cette somme constitue un revenu d’emploi imposable qui doit faire l’objet de retenues sur la paye.

Les employeurs sont tenus de faire des retenues sur la paye, y compris celles du Régime de pensions du Canada, de l’assurance-emploi et de l’impôt sur le revenu, puis de remplir les feuillets correspondants et de les envoyer à l’ARC.

Vos gestes pourraient avoir des conséquences graves

Ceux qui choisissent de participer à de tels stratagèmes ainsi que ceux qui en font la promotion en subissent les conséquences, y compris des pénalités, des amendes imposées par les tribunaux et même des peines d’emprisonnement. De plus, en tant que participant à un stratagème, vous pourriez devoir payer un impôt supplémentaire qui s’ajoute aux montants que vous payez déjà au promoteur.

L’investissement additionnel dans le Centre d’observation des promoteurs, prévu dans le budget de 2016, augmente sa capacité à repérer et à contrer les stratagèmes d’évitement fiscal montés par des promoteurs. Les activités du Centre comprennent des vérifications accrues à l’égard des promoteurs, une collecte de renseignements améliorée et des efforts de sensibilisation auprès des contribuables pour les aider à reconnaître les stratagèmes fiscaux.

Que pouvez-vous faire?

Demandez l’avis d’un professionnel indépendant

L’ARC invite les Canadiens qui songent à dépenser pour un tel stratagème d’évitement fiscal à demander l’avis d’un fiscaliste ou d’un professionnel du droit indépendant et reconnu, pour toute question fiscale ou juridique importante.

Communiquez avec nous avant que nous ne communiquions avec vous

L’ARC reste toujours à l’affût des stratagèmes fiscaux. Si vous avez volontairement participé à un stratagème, l’ARC vous invite à prendre l’initiative de régulariser votre situation fiscale grâce au Programme des divulgations volontaires à www.canada.ca/impots-divulgations-volontaires.
Si vous faites une divulgation complète avant toute procédure de vérification ou d’exécution, vous pourriez payer seulement l’impôt et les intérêts dus, et éviter des pénalités et d’éventuelles poursuites.

Aidez-nous à maintenir l’équité fiscale pour tous les Canadiens

L’impôt que vous payez finance certains programmes sociaux. Ceux qui éludent l’impôt privent tous les Canadiens de ressources.

Si vous soupçonnez un cas de fraude fiscale, vous pouvez le signaler à www.canada.ca/impots-indices-denonciateurs ou communiquer avec le Centre des indices provenant de dénonciateurs au 1-866-809-6841. On protègera votre identité, bien que vous puissiez aussi fournir des renseignements de façon anonyme.

English version
A second chance to correct your tax affairs

Did you know?
The Canada Revenue Agency (CRA) offers taxpayers a second chance to correct earlier mistakes and put their tax affairs in order through the Voluntary Disclosures Program (VDP). If you have ever made a mistake on your taxes, or left out details about income you reported on your tax return the CRA is offering you a second chance to make things right.

Important facts
By filing a valid voluntary disclosure with the CRA, you only pay the taxes you owe plus interest. You may avoid penalties and potential prosecution related to the information accepted under the program. The disclosure must be voluntary, meaning it must be a valid disclosure that you file before you become aware that the CRA is taking action against you. If you need to correct your tax affairs, come forward now and take this opportunity to make things right.

A valid disclosure has to meet all four of the following conditions:
• it must be voluntary;
• a penalty must apply to it;
• the mistake or omission must be at least one year overdue; and
• it must be complete and include all the necessary information.

Anyone can use the Voluntary Disclosures Program, including individuals, businesses, employers, payers, trusts, and estates, whether a resident or a non-resident of Canada.

How do you make a voluntary disclosure?
You can also now submit Form RC199 electronically through the CRA’s secure portals: My Account, My Business Account and Represent a Client. Sending such material through the Submit Documents Online service is secure and reliable, and assists in the ease and efficiency with which documents are processed.
It’s a very easy process and you can do it yourself. The first step is to fill out and sign Form RC199, Voluntary Disclosures Program (VDP) – Taxpayer Agreement, or write a letter with the same information on the form, and send it to the tax centre responsible for your disclosure. However, if an authorized representative is making the disclosure for you, they must also include Form T1013, Authorizing or Cancelling a Representative, or Form RC59, Business Consent, confirming your consent or have valid consent on file for you.

More information
To learn more about the Voluntary Disclosures Program, go to www.cra.gc.ca/voluntarydisclosures.

Version française
L’occasion de corriger votre dossier fiscal

Le saviez-vous?
L’Agence du revenu du Canada (ARC) offre aux contribuables une deuxième chance de corriger les erreurs qu’ils ont faites précédemment et de mettre leur dossier fiscal en ordre à l’aide du Programme des divulgations volontaires (PDV). Si vous avez fait une erreur dans votre déclaration, ou si vous avez omis des détails sur les revenus que vous avez déclarés dans votre déclaration, l’ARC vous donne la possibilité de corriger la situation.

Faits importants
En déposant une divulgation volontaire valide auprès de l’ARC, vous payez uniquement l’impôt que vous devez, ainsi que les intérêts. Vous pourriez éviter les pénalités et les possibilités de poursuite liées aux renseignements acceptés dans le cadre du programme. La divulgation doit être volontaire, ce qui signifie qu’il doit s’agir d’une divulgation valide que vous produisez avant d’être au courant que l’ARC prend des mesures contre vous. Si vous devez corriger votre dossier fiscal, faites¬le maintenant et tirez profit de cette occasion de bien faire les choses.

Une divulgation valide doit respecter les quatre conditions suivantes :
• vous prenez l’initiative de faire la divulgation (c’est-à-dire que vous la faites avant d’apprendre que l’ARC a pris une mesure d’exécution à votre égard);
• une pénalité s’applique;
• les renseignements que vous divulguez ont au moins un an de retard; et
• les renseignements que vous divulguez sont complets.

N’importe qui peut utiliser le Programme des divulgations volontaires, y compris les contribuables, les entreprises, les employeurs, les payeurs, les fiducies et les successions, et ce, qu’ils soient résidents du Canada ou non.

Comment produire une divulgation volontaire?
Vous pouvez maintenant transmettre le formulaire RC199 par voie électronique en utilisant les portails sécurisés de l’ARC : Mon dossier, Mon dossier d’entreprise et Représenter un client. L’envoi de ces documents par l’intermédiaire du service Soumettre des documents en ligne est sécuritaire et fiable, en plus de contribuer à faciliter et à rendre plus efficace le traitement de ces documents.
Il s’agit d’un processus très facile et vous pouvez le faire vous¬même. La première étape est de remplir et de signer le formulaire RC199, Programme des divulgations volontaires (PDV) Acceptation du contribuable ou d’écrire une lettre avec les mêmes renseignements qui figurent sur le formulaire et de l’envoyer au centre fiscal responsable de votre divulgation. Toutefois, si un représentant autorisé fait la divulgation en votre nom, il doit également inclure le formulaire T1013, Demander ou annuler l’autorisation d’un représentant, ou le formulaire RC59, Consentement de l’entreprise, afin de confirmer votre consentement ou d’obtenir un consentement valide pour vous au dossier.

D’autres renseignements
Pour en savoir plus sur le Programme des divulgations volontaires, allez àwww.arc.gc.ca/divulgationsvolontaires.

Your association or organization has been identified as a key stakeholder of the Canada Revenue Agency (CRA). We hope you will share the following information with your membership.

English version

Did you have medical expenses? You may be able to claim them on your income tax and benefit return

Did you know?

If you paid for hospital services, paid to live in a nursing home, or bought medical supplies such as pacemakers, vaccines, or walking aids, you may be able to claim a non-refundable tax credit based on these and other eligible expenses when filing your income tax and benefit return. Non-refundable tax credits reduce your federal tax. However, if the total of these credits is more than your federal tax, you will not get a refund for the difference. You may be able to claim medical expenses paid for yourself, your spouse or common-law partner, your dependent children (if they were born in 1998 or later), and other dependants. For a full list of what is considered an eligible medical expense, go to www.cra.gc.ca/medical.

Are there conditions for claiming medical expenses?

To claim medical expenses, there are several conditions that have to be met, including:
• the expenses must be eligible;
• the expenses must have been paid by you or your spouse or common-law partner; and
• the expenses must have been paid within a 12-month period ending in 2015 and not claimed for 2014.

Can you claim travel expenses?

Maybe you had to travel at least 40 kilometres (one way) from your home to get medical services. If so, you may be able to claim the public transportation (for example, taxi, bus, and train) expenses you paid. Where public transportation is not readily available, you may be able to claim vehicle expenses instead. Or maybe you had to travel at least 80 kilometres (one way) from your home to get medical services. If so, you may be able to claim accommodation, meal, and parking expenses in addition to your transportation expenses.

Did someone accompany you? If so, you may be able to claim that person’s transportation and travel expenses. To make that claim, a medical practitioner must certify in writing that you were incapable of travelling alone to get medical services.

Refundable medical expense supplement

If you are a working person with a low income and high medical expenses, you may be able to claim a refundable credit of up to $1,172.

Which expenses are not eligible?

The following are some of the expenses most often claimed as medical expenses in error:

• athletic or fitness club fees;
• the cost of blood pressure monitors;
• the cost of organic food; and
• the cost of over-the-counter medications and supplements, even if they were prescribed by a medical practitioner.

You should double-check to make sure you are claiming eligible medical expensesbefore filing your return. If you claim ineligible medical expenses, the Canada Revenue Agency may reassess your income tax and benefit return.

Votre association ou organisation a été désignée comme intervenant clé de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Nous espérons que vous partagerez les renseignements suivants avec vos membres.

Version française

Avez-vous engagé des frais médicaux? Vous pourriez être admissible à demander leur remboursement dans votre déclaration de revenus et de prestations

Le saviez vous?

Si vous avez payé pour des services hospitaliers, payé pour vivre dans une maison de soins infirmiers ou acheté des fournitures médicales comme des stimulateurs cardiaques, des vaccins ou des aides à la marche, vous pourriez être en mesure de demander le remboursement d’un crédit d’impôt non remboursable en fonction de ces dépenses et d’autres dépenses admissibles lorsque vous produisez une déclaration de revenus et de prestations. Ces crédits servent à réduire l’impôt fédéral à payer. Toutefois, si le total de ces crédits est plus élevé que votre impôt fédéral, la différence ne vous est pas remboursée. Vous pourriez être admissible à demander le remboursement des frais médicaux payés par vous même, votre époux ou votre conjoint de fait, vos enfants à charge (s’ils sont nés en 1998 ou après) et d’autres personnes à charge. Pour obtenir une liste complète des frais médicaux admissibles, allez à www.arc.gc.ca/medicaux.

Y a t il des conditions qu’il faut remplir pour demande le remboursement de frais médicaux?

Pour demander le remboursement des frais médicaux, plusieurs conditions doivent être satisfaites, dont celles-ci :
• les dépenses doivent être admissibles;
• les dépenses doivent avoir été payées par vous, votre époux ou votre conjoint de fait;
• les dépenses doivent avoir été payées dans une période de 12 mois se terminant en 2015 et aucun remboursement ne doit avoir été demandé pour celles ci en 2014.

Pouvez-vous demander vos frais de déplacement?

Vous avez peut être dû vous déplacer à au moins 40 kilomètres (en une direction) de votre domicile pour obtenir des services médicaux. Si oui, il se peut que vous soyez admissible à demander le remboursement des frais de transport en commun (par exemple, taxi, autobus et train) que vous payez. Lorsque le transport en commun n’est pas facilement accessible, vous pourriez plutôt demander les frais d’utilisation d’un véhicule. Ou vous avez peut être dû vous déplacer à au moins 80 kilomètres (en une direction) de votre domicile pour obtenir des services médicaux. Si oui, il se peut que vous soyez en mesure de demander le remboursement des frais d’hébergement, de repas et de stationnement, en plus de vos frais de transport.

Est ce que quelqu’un vous a accompagné? Si oui, il se peut que vous soyez en mesure de demander le remboursement des frais de transport et de déplacement de cette personne. Pour présenter cette demande, un médecin praticien doit attester par écrit que vous étiez incapable de vous déplacer seul pour obtenir des services médicaux.

Supplément remboursable pour frais médicaux
Si vous êtes un travailleur à faible revenu qui a des frais médicaux élevés, il se peut que vous soyez en mesure de demander un crédit remboursable maximal de 1 172 $.

Quelles sont les dépenses qui sont inadmissibles?
Voici certaines des dépenses qui sont le plus souvent déclarées comme frais médicaux par erreur :

• les frais d’adhésion à un club d’athlétisme ou à un centre de conditionnement physique;
• le coût d’appareils pour la tension artérielle;
• le coût d’aliments biologiques;
• le coût de médicaments en vente libre et de suppléments, même s’ils sont prescrits par un médecin praticien.

Vous devriez vérifier vos dépenses afin de vous assurer qu’il s’agit bien de frais médicaux admissibles avant de produire votre déclaration. Si vous demandez le remboursement de frais médicaux inadmissibles, l’Agence du revenu du Canada peut effectuer une nouvelle cotisation de votre déclaration de revenus et de prestations.

It’s tax time and we have valuable information for you

Did you know?
The Canada Revenue Agency (CRA) is here to help you during tax season. Here’s some information you should know about your taxes, including ways to save money at tax time.

Important facts
1. Plan ahead – Register for My Account and sign up for direct deposit, so you’ll be ready when you file your income tax and benefit return. You can use My Account to:

  • view your registered retirement savings plan (RRSP) deduction limit and tax-free savings account (TFSA) contributions;
  • pay with pre-authorized debit;
  • apply for benefits;
  • update your personal information;
  • register for online mail;
  • and more.

New this year, if you are registered for My Account, you can use the new Auto‑fill my return service in certain certified tax software products to automatically fill in parts of your income tax and benefit return, making the online filing process even simpler.

2. Stay connected – Want access to your tax information on the go? MyCRA is a mobile application for individual taxpayers that lets you securely access and view key portions of your tax and benefit information such as your notice of assessment, tax return status, benefit payment amounts and dates, and RRSP and TFSA contribution room.
3. Tax-Free Savings Account (TFSA) – Using a TFSA is a great way to save money. Generally, interest, dividends, and capital gains earned on investments in a TFSA are not taxableeither while held in the account or when withdrawn.
4. Registered retirement savings plan (RRSP) – You can save on your taxes and save for your retirement at the same time. Contributions to your RRSP are tax-deductible, and any income that you earn in your RRSP accumulates tax-free as long as the funds stay in the plan. The RRSP contribution deadline for the 2015 tax year is Monday, February 29, 2016.
5. Charitable donations – Donations of cash, goods, land, or listed securities made to a registered charity or other qualified donee may be eligible for a charitable tax credit. Also, take advantage of the first-time donor’s super credit on donations of money to a maximum of $1,000 made after March 20, 2013, if you are considered a first-time donor.
6. Families – There are many ways families can save at tax time. The activities you signed your kids up for may save you money on your taxessave those receipts! If your child was enrolled in a sports or arts program you may be eligible for the Children’s fitness tax credit or the Children’s arts amount. If you support a dependant with a physical or mental impairment, you may be able to claim an additional amount (up to $2,093 in 2015) related to the family caregiver amount when calculating certain non-refundable tax credits related.
7. Students – Were you a student in 2015? You may be able to claim tuition, textbook, education amounts, and public transit passes. You can also transfer or carry forward your tuition, education, and textbook amounts.
8. Seniors – If you receive a pension, you may be able to elect with your spouse or common-law partner to allocate up to 50% of your eligible pension income to your spouse or common-law partner to reduce your combined tax payable. You may also be eligible to claim the age amountmedical expenses, and the disability tax credit. If you are dependent on another person due to a physical or mental impairment, your caregiver may be able to claim the family caregiver amount when calculating certain non-refundable tax credits.
9. Representatives – If you manage a friend or family member’s tax affairs or if you wish to have someone manage your tax affairs on your behalf, Represent a Client is a secure service that allows the representative to check the status of tax returns and refunds, make changes to tax returns, request remittance vouchers, view RRSP and TFSA information, use the Auto-fill my return service, and more.
10. Community Volunteer Income Tax Program (CVITP) – If you need help filing your return, have a modest income, and a simple tax situation, community organizations that host free tax preparation clinics across Canada may be able to help you. For more information on the CVITP, go to www.cra.gc.ca/volunteer.

Fast facts about filing your income tax return online

  • Filing your return online and on time lets you get your refund faster and avoids interruptions to your Canada child tax benefit or GST/HST credit payments.
  • Filing online is easy. Certified software packages and web applications (some of which are free to use) guide you through the process, making sure you don’t miss out on credits and benefits you may be eligible for. If you are also registered for My Account, you can use the new Auto-fill my return service to automatically fill in parts of your income tax and benefit return, making the online filing process even simpler.
  • Filing online is secure. The CRA uses the same high level of online security Canadian financial institutions use.
  • Go to www.cra.gc.ca/getready and let us walk you through the process step by step.

Stay connected
To receive updates when new information is added to our website, you can:

C’est la période de production des déclarations de revenus et nous avons des renseignements utiles pour vous

Le saviez-vous?
L’Agence du revenu du Canada (ARC) est là pour vous aider pendant la période de production des déclarations de revenus. Voici quelques renseignements que vous devriez connaître au sujet de vos impôts, y compris des moyens d’économiser du temps et de l’argent.

Faits importants
1. Préparez-vous – Inscrivez-vous à Mon dossier et au dépôt direct pour être prêt au moment de produire votre déclaration de revenus. Vous pouvez utiliser Mon dossier pour faire ce qui suit :

  • voir votre plafond de cotisations à un régime enregistré d’épargne­retraite (REER) et vos cotisations à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI);
  • payer par débit préautorisé;
  • demander des prestations;
  • mettre à jour vos renseignements personnels;
  • vous inscrire au courrier en ligne;
  • et bien plus!

Si vous êtes inscrit à Mon dossier, vous pourriez utiliser la nouvelle fonction Préremplir ma déclaration incluse dans certains logiciels d’impôt homologués pour remplir automatiquement une partie de votre déclaration, ce qui rend le processus de production en ligne encore plus simple.

2. Soyez branchés – Vous voulez accéder rapidement à vos renseignements fiscaux? MonARC est une application mobile pour les particuliers. Elle vous donne un accès sécurisé à vos renseignements clés sur l’impôt et les prestations, comme votre avis de cotisation, l’état du traitement de votre déclaration, les montants et les dates de paiement de vos prestations ainsi que votre plafond de cotisations à un REER et à un CELI.
3. Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) – Avoir un CELI est une excellente façon d’économiser de l’argent. En règle générale, les intérêts, les dividendes ou les gains en capital gagnés sur les investissements dans un CELI ne sont pas imposables, que ce soit lorsqu’ils sont détenus dans le compte ou au moment du retrait.
4. Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) – Vous pouvez réduire votre impôt à payer tout en épargnant pour votre retraite. Les cotisations à votre REER sont déductibles d’impôt et tout revenu que vous gagnez dans le REER s’accumule à l’abri de l’impôt aussi longtemps que les fonds restent dans le régime. La date limite de cotisation à un REER pour l’année d’imposition 2015 est le lundi 29 février 2016.
5. Dons de bienfaisance – Les dons en argent et ceux de biens, de biens-fonds et de titres cotés faits à un organisme de bienfaisance enregistré ou à un autre donataire reconnu peuvent donner droit à un crédit d’impôt pour don de bienfaisance. De plus, profitez du super crédit pour premier don de bienfaisance sur les dons en argent jusqu’à concurrence de 1 000 $ faits après le 20 mars 2013, si vous êtes considéré comme un premier donateur.
6. Familles – Les familles ont plusieurs moyens d’économiser de l’argent pendant la période de production des déclarations de revenus. Les activités auxquelles vos enfants sont inscrits peuvent vous permettre de réduire vos impôts. Conservez bien vos reçus. Si votre enfant était inscrit à un programme de sports ou d’arts, vous pourriez demander le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants ou lemontant pour les activités artistiques des enfants. Si vous soutenez une personne à charge qui a une incapacité physique ou mentale, vous pourriez demander un montant additionnel (jusqu’à 2 093 $ en 2015) lié au montant pour aidants familiauxau moment de calculer certains crédits d’impôt non remboursables.
7. Étudiants – Étiez-vous aux études en 2015? Vous pourriez demander les frais de scolarité, le montant pour manuels, le montant relatif aux études et les laissez­passer de transport en commun. Vous pouvez également transférer ou reporter à une année future vos frais de scolarité, votre montant relatif aux études et votre montant pour manuels.
8. Aînés – Si vous recevez une pension, vous pourriez choisir, avec votre époux ou conjoint de fait, d’attribuer jusqu’à 50 % de votre revenu de pension admissible à votre époux ou conjoint de fait pour réduire votre impôt combiné à payer. Vous pourriez également avoir droit au montant en raison de l’âge, au montant pour frais médicaux et au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Si vous êtes à la charge d’une autre personne en raison d’une incapacité physique ou mentale, votre aidant pourrait demander le montant pour aidants familiaux au moment de calculer certains crédits d’impôt non remboursables.
9. Représentants – Si vous gérez les affaires fiscales d’un ami ou d’un membre de la famille ou que vous souhaitez que quelqu’un gère vos affaires fiscales en votre nom, le service Représenter un client pourrait vous intéresser. Ce service sécurisé permet au représentant de vérifier l’état des déclarations de revenus et des remboursements, d’apporter des changements aux déclarations de revenus, de demander des pièces de versement, de consulter les renseignements sur un REER ou un CELI, d’utiliser le service Préremplir ma déclaration et plus encore.
10. Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt – Si vous avez besoin d’aide pour produire votre déclaration, que vous avez un revenu modeste et une situation fiscale simple, les organismes communautaires qui tiennent des comptoirs de préparation des déclarations partout au pays peuvent peut-être vous aider. Pour en savoir plus sur le programme, allez à www.arc.gc.ca/benevole.

Faits importants au sujet de la production de votre déclaration de revenus en ligne

  • En produisant votre déclaration en ligne et à temps, vous obtenez votre remboursement plus rapidement et évitez, s’il y a lieu, l’interruption de vos versements de la prestation fiscale canadienne pour enfants ou du crédit pour la TPS/TVH.
  • Il est facile de produire votre déclaration en ligne. Des logiciels et des applications Web homologués (dont certains sont gratuits) vous guident tout au long du processus de façon à ce que vous demandiez toutes les prestations et tous les crédits auxquels vous avez droit. Si vous êtes inscrit à Mon dossier, vous pourriez utiliser le nouveau service Préremplir ma déclaration pour remplir automatiquement une partie de votre déclaration, ce qui facilite encore davantage le processus de production.
  • La production en ligne est une méthode sûre. L’ARC utilise le même niveau élevé de sécurité en ligne que les institutions financières canadiennes.
  • Allez à www.arc.gc.ca/preparezvous et nous vous guiderons étape par étape.

Soyez branché
Pour recevoir des mises à jour lorsque nous ajoutons de nouveaux renseignements à notre site Web, vous pouvez :

Did you know?

There are several credits and benefits designed for seniors.

• Age amount – You can claim this amount if you were 65 years of age or older on December 31, 2015, and your net income is less than $82,353. The maximum amount you may be able to claim is $7,033.

• Pension income amount – You may be able to claim up to $2,000 if you reported eligible pension, superannuation, or annuity payments on your return.

• Pension income splitting – If you’re receiving a pension, you may be eligible to split up to 50% of your eligible pension income with your spouse or common-law partner.

• Disability amount – If you or your dependant have a severe and prolonged impairment in physical or mental functions and meet certain conditions, you or your dependant may be eligible for the disability tax credit (DTC). To determine eligibility, you must complete Form T2201, Disability Tax Credit Certificate and have it certified by a medical practitioner. Canadians claiming the credit will be able to file online regardless of whether or not their Form T2201 has been submitted to the CRA for that tax year.

• Medical expenses – You can claim the total eligible medical expenses paid for you, your spouse or common-law partner, and your or your spouse’s or common-law partner’s children born in 1998 or later for any 12-month period ending in 2015 and not previously claimed. This can include amounts claimed for attendant care or care in an establishment.

• Guaranteed Income Supplement – If you receive the guaranteed income supplement or allowance benefits under the old age security program, you can renew your benefit by filing your return by April 30. If you choose not to file a return, you will have to complete a renewal form. This form is available fromService Canada.

• Registered retirement savings plan (RRSP) – Deductible RRSP contributions can reduce your tax bill. You have until December 31 of the year in which youturn 71 to contribute to your RRSP.
• Registered disability savings plan (RDSP) – A registered disability savings plan is a savings plan to help families save for the financial security of a person who is eligible for the disability tax credit. RDSP contributions are not tax deductible and can be made until the end of the year in which the beneficiary turns 59.

• Goods and services tax/Harmonized sales tax (GST/HST) credit – You may be eligible for the GST/HST credit, a tax-free quarterly payment that helps individuals and families with modest incomes offset all or part of the GST or HST that they pay. To receive this credit, you must file an income tax and benefit return every year, even if you did not receive income in the year. If you have a spouse or common-law partner, only one of you can receive the credit. The credit will be paid to the person whose return is assessed first. The amount will be the same, regardless of who (in the couple) receives it.

• Family caregiver amount (FCA) – If you are caring for a dependant with impairment in physical or mental functions, you may be able to claim up to an additional $2,093 when calculating certain non-refundable tax credits. Non-refundable tax credits reduce your federal tax. If the total of the non-refundable tax credits is more than your federal tax, you will not get a refund for the difference.

• Public transit amount – You can claim the cost of certain public transit passes, such as a monthly or annual pass, for travel within Canada on public transit in 2015.
Need a hand with filing?

The CRA’s online services make filing and managing your taxes easier

• If you need help filing your return, have a modest income, and a simple tax situation, contact the Community Volunteer Income Tax Program (CVITP), which coordinates volunteer tax clinics across the country.

• Representatives – You can authorize a family member or another person to represent you by using the Authorize my representative service in My Account. Your representative will have instant access to your information and the online services to easily manage your account.

The CRA’s online services make filing and managing your taxes easier

The CRA’s online services are fast, easy, and secure. You can use them to file your income tax and benefit return, make a payment, track the status of your return, register for online mail, and more. Access the CRA’s full suite of self-service options—register for My Account at www.cra.gc.ca/myaccount today, and start managing your tax matters online!

Le saviez-vous?

Il existe plusieurs prestations et crédits destinés aux aînés.

• Montant en raison de l’âge – Vous pouvez demander ce montant si vous aviez 65 ans ou plus le 31 décembre 2015 et que votre revenu net était moins de 82 353 $. Le montant maximal que vous pouvez demander est de 7 033 $.

• Montant pour revenu de pension – Vous pouvez demander jusqu’à 2 000 $ si vous déclarez des revenus de pension, des revenus de pension de retraite ou des revenus de rente admissibles dans votre déclaration.

• Fractionnement du revenu de pension – Si vous recevez une pension, vous pourriez attribuer jusqu’à 50 % de votre revenu de pension admissible à votre époux ou conjoint de fait.

• Montant pour personnes handicapées – Si vous ou une personne à votre charge avez une déficience grave et prolongée des fonctions physiques ou mentales et que vous répondez à certaines conditions, vous ou la personne à votre charge pourriez être admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH). Pour savoir si vous y avez droit, vous devez remplir le formulaire T2201, Certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées, puis demander à un praticien qualifié de l’attester. Les Canadiens demandant le crédit pourront produire leur déclaration en ligne, qu’ils aient soumis ou non le formulaire T2201 à l’ARC pour l’année d’imposition en question. L’ARC donne 30 jours aux contribuables pour lui soumettre le formulaire.

• Frais médicaux – Vous pouvez demander le montant total des frais médicaux admissibles que vous avez payés pour vous-même, votre époux ou conjoint de fait, vos enfants et ceux de votre époux ou conjoint de fait nés en 1998 ou après au cours d’une période de 12 mois se terminant en 2015 et pour lesquels aucun montant n’a été demandé auparavant. Ces frais peuvent comprendre des montants payés pour un préposé aux soins ou des soins dans un établissement.

• Supplément de revenu garanti – Si vous recevez le Supplément de revenu garanti ou des allocations sous le programme de la Sécurité de la vieillesse, vous pouvez renouveler vos prestations simplement en produisant votre déclaration de revenus au plus tard le 30 avril. Si vous choisissez de ne pas produire de déclaration, vous devrez remplir un formulaire de renouvellement. Vous pouvez vous procurer ce formulaire auprès de Service Canada.

• Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) – Les cotisations à un REER peuvent réduire votre impôt à payer. Vous avez jusqu’au 31 décembre de l’année où vous atteignez 71 ans pour cotiser à votre REER.

• Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) – Ce régime d’épargne aide les familles à mettre de l’argent de côté pour assurer la sécurité financière d’une personne qui a droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Les cotisations à un REEI ne sont pas déductibles d’impôt et peuvent être faites jusqu’à la fin de l’année où le bénéficiaire atteint 59 ans.

• Crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) – Ce crédit non imposable est versé tous les trois mois aux particuliers et aux familles à revenu modeste pour les aider à récupérer une partie ou la totalité de la TPS ou de la TVH qu’ils paient. Pour recevoir ce crédit, vous devez produire une déclaration de revenus et de prestations chaque année, même si vous n’avez eu aucun revenu au cours de l’année. Si vous avez un époux ou conjoint de fait, un seul de vous deux peut recevoir ce crédit. Il sera versé à la personne dont la déclaration sera traitée en premier. Le montant sera le même, peu importe qui, dans le couple, le recevra.

• Montant pour aidants familiaux – Si vous avez une personne à charge ayant une déficience physique ou mentale, vous pourriez avoir droit à un montant additionnel de 2 093 $ dans le calcul de certains crédits d’impôt non remboursables. Ces crédits servent à réduire l’impôt fédéral à payer. Si le total de vos crédits d’impôt non remboursables dépasse l’impôt fédéral à payer, la différence ne vous sera pas remboursée.

• Montant pour le transport en commun – Vous pouvez déduire les frais de certains laissez-passer, comme les laissez-passer mensuels ou annuels, pour le transport en commun au Canada en 2015.

Vous avez besoin d’un coup de main pour produire votre déclaration?

• Si vous avez un revenu modeste et une situation fiscale simple et avez besoin d’aide pour préparer votre déclaration, contactez le Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt.

• Représentants – Vous pouvez autoriser un membre de votre famille ou une autre personne à vous représenter, au moyen du service Autoriser mon représentant dans Mon dossier. Votre représentant pourra accéder instantanément à vos renseignements et aux services en ligne pour faciliter la gestion de votre compte.

Les services en ligne de l’ARC facilitent la production de vos déclarations et la gestion de vos affaires fiscales

Les services en ligne de l’ARC sont rapides, faciles et sécurisés. Vous pouvez les utiliser pour produire votre déclaration de revenus et de prestations, faire un paiement, suivre le traitement de votre déclaration, vous inscrire au courrier en ligne, et plus encore. Accédez à l’ensemble complet des options libre-service de l’ARC. Inscrivez-vous à Mon dossier à www.arc.gc.ca/mondossier dès aujourd’hui et commencez à gérer vos affaires fiscales en ligne!

English version

Warning! Schemes can have serious tax consequences!

The Canada Revenue Agency (CRA) is warning Canadians about tax schemes that claim you can benefit from the funds or property held in registered retirement investment vehicles without making a withdrawal and without paying any income tax.

Taxpayers who participate in these tax schemes could be avoiding or evading taxes, and this will result in serious consequences.

Remember, if it sounds too good to be true, it probably is.

 

Benefiting with no withdrawals?

Rules in the Income Tax Act (“prohibitive advantage rules”) prevent individuals from using the property or funds held inside their RRSP or RRIF to realize an advantage.  While the law allows some notable, legal exceptions (such as using the funds to participate in the Home Buyers’ Plan and the Lifelong Learning Plan), individuals must normally first withdraw the property from their RRSP or RRIF and pay the related income tax.

 

Example

Scheme 1

Through his RRSP, Daniel buys shares of a corporation that owns a condominium unit. The fair market rental rate is $1,000 per month, or $12,000 per year. In return for his RRSP buying the shares, Daniel gets to rent the condo at a reduced rate of $750 per month, or $9,000 per year.

Daniel has enjoyed the advantage of a preferential rental rate through the use of his RRSP funds. That will cost him — he must pay tax equal to 100% of the fair market value of the benefit extended to him. That is, Daniel would have to pay $3,000 (the difference between the market rate and the actual rate) in taxes for every year that he rents the condo at this preferred rate.

Scheme 2

Through his RRSP, Daniel buys shares of a corporation that owns a condominium unit. The corporation sold the condo unit to Daniel at a reduced price of $250,000—less than the fair market value of $400,000.

Daniel has enjoyed the advantage of a reduced purchase price through the use of his RRSP funds. That means he is subject to a tax equal to 100% of the difference between the actual sale price and the fair market value of the unit. Daniel would therefore have to pay $150,000 in taxes.

The schemes only look legitimate

Promoters of these schemes are often polished and professional, and go to great lengths to make the schemes look legitimate. They may use Internet ads and websites, local newspaper ads, and hold promotional meetings or seminars in hotel banquet halls.

Promoters will often provide letters from purported professionals to give the impression that they endorse the scheme. Do not assume that these schemes and the promised tax benefits are legal under the Income Tax Act.

Get professional, independent advice

If you are thinking about investing in one of these arrangements, get independent legal and tax advice from a tax professional who is not connected to the scheme or the promoter.

Come to us before we come to you

Have you received questionable tax advice and are now wondering if it was legitimate? Did you willingly participate in a questionable tax scheme? If so, come forward and correct your tax affairs through the CRA’s Voluntary Disclosures Program. Filing a valid voluntary disclosure before the CRA starts compliance action means you could pay only the taxes you owe plus interest, and you may avoid penalties and potential prosecution. More information on the Voluntary Disclosures Program is available at www.cra.gc.ca/voluntarydisclosures.

More information

For more information on the prohibited advantage rules in the Income Tax Act, go to Tax Payable on an Advantage.

For more information about other RRSP-related schemes, see the following Tax Alerts:

www.cra.gc.ca/nwsrm/lrts/2009/l090317-eng.html

www.cra.gc.ca/nwsrm/lrts/2007/071129-eng.html

www.cra.gc.ca/nwsrm/lrts/2005/051110-eng.html

Version française

Attention! Les stratagèmes peuvent avoir de graves conséquences fiscales

L’Agence du revenu du Canada (ARC) met en garde les Canadiens contre des stratagèmes selon lesquels on prétend qu’il est possible de bénéficier d’un bien ou des fonds détenus dans un régime enregistré d’épargne­retraite (REER) ou dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) sans devoir effectuer de retrait ni payer d’impôt.

Les contribuables qui prennent part à de tels stratagèmes pourraient être accusés d’éviter de payer l’impôt ou de faire de l’évasion fiscale et ainsi devoir faire face à de graves conséquences.

N’oubliez pas que si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

 

Des avantages sans retraits?

Selon les règles que prévoit la Loi de l’impôt sur le revenu (« règles prohibitives concernant les avantages »), les particuliers n’ont pas le droit d’utiliser le bien ou les fonds détenus dans leur REER ou leur FERR pour réaliser un avantage.

Bien que la loi prévoie certaines exceptions importantes (par exemple, utiliser les fonds pour participer au Régime d’accession à la propriété et au Régime d’encouragement à l’éducation permanente, les particuliers doivent d’abord normalement retirer le bien de leur REER ou de leur FERR et payer l’impôt sur le revenu connexe.

 

Exemples

Stratagème nº 1

Au titre de son REER, Daniel achète des actions d’une société qui possède un condominium. Le tarif de location courant est de 1 000 $ par mois, soit 12 000 $ par an. En contrepartie de l’utilisation de son REER pour acheter les actions, Daniel loue la copropriété à un tarif réduit de 750 $ par mois, soit 9 000 $ par an.

Daniel a bénéficié de l’avantage d’un tarif de location préférentiel pour avoir utilisé des fonds de son REER. Cet avantage lui coûtera cher – il doit payer un impôt équivalant à 100 % de la juste valeur marchande de l’avantage qui lui a été accordé. Cela signifie que Daniel doit payer 3 000 $ (la différence entre le tarif du marché et le tarif réel) en impôt pour chaque année où il loue la copropriété à ce taux privilégié.

Stratagème nº 2

Dans le cadre de son REER, Daniel achète des actions d’une société qui possède un condominium. La société vend le condominium à Daniel à un prix réduit, soit 250 000 $ – moins que la juste valeur marchande de 400 000 $.

Daniel a bénéficié de l’avantage d’un prix d’achat réduit pour avoir utilisé des fonds de son REER. Cela signifie qu’il doit payer un impôt équivalant à 100 % de la différence entre le prix de vente réel et la juste valeur marchande du condominium. Daniel doit donc payer 150 000 $ en impôt.

Les stratagèmes semblent légitimes, mais ne le sont pas

Les promoteurs de ces stratagèmes démontrent souvent une attitude raffinée et professionnelle et font tout pour que leurs stratagèmes semblent légitimes. Ils peuvent utiliser des annonces sur Internet, des sites Web, des annonces dans des journaux locaux ou organiser des rencontres promotionnelles ou des séminaires dans des salles de réception des hôtels.

Les promoteurs fournissent souvent des lettres de soi-disant professionnels qui donnent l’impression qu’ils appuient de tels stratagèmes. Ne supposez pas que ces stratagèmes et les avantages fiscaux qu’ils promettent sont légaux aux termes de la Loi de l’impôt sur le revenu.

Demandez l’avis d’un professionnel indépendant

Si vous envisagez d’investir dans l’un de ces arrangements, obtenez des conseils juridiques et fiscaux auprès d’un fiscaliste qui n’est pas lié au stratagème ou qui n’a aucun lien avec le promoteur.

Communiquez avec nous avant que nous communiquions avec vous

Avez-vous reçu des conseils fiscaux douteux dont vous remettez maintenant en cause la légitimité? Avez-vous volontairement participé à un stratagème fiscal douteux? Si c’est le cas, vous pouvez corriger votre situation fiscale au moyen du Programme des divulgations volontaires (PDV) de l’ARC. En déposant une divulgation volontaire valide avant que l’ARC n’entame une mesure d’observation à votre égard, vous pourriez ne payer que les impôts et les intérêts dus, et éviter ainsi les pénalités et les poursuites éventuelles. Pour en savoir plus sur le Programme des divulgations volontaires, allez àwww.arc.gc.ca/divulgationsvolontaires.

Pour en savoir plus

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des règles prohibitives concernant les avantages énoncées dans la Loi de l’impôt sur le revenu, allez à Impôt à payer sur un avantage.

Pour en savoir plus sur les autres stratagèmes portant sur les REER, consultez les alertes fiscales suivantes :

www.arc.gc.ca/nwsrm/lrts/2009/l090317-fra.html

www.arc.gc.ca/nwsrm/lrts/2007/071129-fra.html

www.arc.gc.ca/nwsrm/lrts/2005/051110-fra.html

Check your tax and benefit information with the MyCRA mobile app!

Have you ever been sitting at the bank waiting for your financial advisor and realize that you forgot to check your registered retirement savings plan (RRSP) deduction limit before leaving the house? The Canada Revenue Agency (CRA) now has an app for that!

The CRA’s new mobile app, called MyCRA, is a mobile app for individuals. The app lets you securely access and view tax information, wherever you are, on your mobile device. You can access and view information such as:

• your tax information (log in required)
• notices of assessment;
• return status;
• RRSP deduction and tax-free savings account (TFSA) contribution room;
• benefit and credit payment dates;
• a directory of EFILE tax professionals, and a listing of free tax filing software;
• the date and location of Community Volunteer Income Tax Program clinics; and
• the CRA’s Charities Listings — making it easier to choose and donate to a charity.

MyCRA is available on all mobile devices with Internet access. Since you may be using your mobile data when using MyCRA, your carrier’s standard data charges may apply.
For more information on MyCRA and other mobile apps available from the CRA, go to www.cra.gc.ca/mobileapps.

Consultez vos renseignements sur l’impôt et les prestations avec l’application mobile MonARC!

Vous est-il déjà arrivé de vous rendre à la banque et, pendant que vous attendez votre conseiller financier, de vous rendre compte que vous avez oublié de vérifier votre maximum déductible à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) avant de quitter la maison? L’Agence du revenu du Canada (ARC) a maintenant une application mobile pour le faire!

La nouvelle application mobile de l’ARC, appelée MonARC, est une application mobile pour les particuliers. L’application vous permet de consulter en toute sécurité vos renseignements d’impôt, où que vous soyez, depuis votre appareil mobile. Vous pouvez entre autres consulter les renseignements suivants :

• vos renseignements d’impôt (connexion requise);
• les avis de cotisation;
• l’état d’une déclaration;
• le maximum déductible au titre des REER et les droits de cotisation à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI);
• les dates de versement des prestations et des crédits;
• un répertoire des fiscalistes de la TED et une liste des logiciels de préparation de déclaration de revenus gratuits;
• la date et le lieu des comptoirs du Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt;
• la liste des organismes de bienfaisance de l’ARC, vous permettant plus facilement de choisir un organisme de bienfaisance et de faire un don.

L’application mobile MonARC est offerte sur les tous appareils mobiles avec accès Internet. Puisque vous pourriez utiliser vos données mobiles sur MonARC, les frais de données standards de votre fournisseur peuvent s’appliquer.
Pour en savoir plus sur MonARC et d’autres applications mobiles offertes par l’ARC, allez à www.arc.gc.ca/applicationsmobiles.

It’s tax time and we have valuable information for you

Did you know?
The Canada Revenue Agency (CRA) is here to help you during tax season. Here’s some information you should know about your taxes, including ways to save money at tax time.

Important facts
1. Plan ahead – Register for My Account and sign up for direct deposit, so you’ll be ready when you file your income tax and benefit return. You can use My Account to view your tax slip information, your registered retirement savings plan (RRSP) deduction limit, your tax-free savings account (TFSA) contributions, pay with pre-authorized debit, track your return and refund once it’s filed, and more.

2. TFSA – Using a TFSA is a great way to save money. Generally, interest, dividends, and capital gains earned on investments in a TFSA are not taxable -either while held in the account or when withdrawn.

3. Registered retirement savings plan (RRSP) – You can save on your taxes and save for your retirement at the same time. Contributions to your RRSP are tax-deductible, and any income that you earn in your RRSP accumulates tax-free as long as the funds stay in the plan. The RRSP contribution deadline for the 2014 tax year has been extended to Monday, March 2, 2015, as March 1 falls on a Sunday.

4. Charitable donations – Donations of cash, goods, land, or listed securities made to a registered charity or other qualified donee may be eligible for a charitable tax credit. Also, take advantage of the first-time donor’s super credit on donations of money to a maximum of $1,000 made after March 20, 2013, if you are considered a first-time donor.

5. Families – There are many ways families can save at tax time. The activities you signed your kids up for may save you money on your taxes—save those receipts! If you care for dependants with a physical or mental impairment, you may be able to claim an additional amount up to $2,058 in 2014 when calculating certain non-refundable tax credits related to the family caregiver amount. New for the 2014 tax year is the proposed Family Tax Cut, a federal non-refundable tax credit of up to $2,000 that is available to eligible couples with children under the age of 18.

6. Students – Were you a student during 2014? You may be able to claim tuition, textbook, and education amounts, public transit passes, as well as the interest you paid on your student loan.

7. Seniors – If you receive a pension, you may be able to elect to allocate up to 50% of your eligible pension income with your spouse or common-law partner to reduce the taxes that you pay. You may also be eligible to claim the age amount, medical expenses, and the disability tax credit. If you are a dependant and being cared for by a caregiver, they may be able to claim the family caregiver amount.

8. Home buyers – You may be able to claim an amount of $5,000 for the purchase of a qualifying home if you are a first-time home buyer in 2014.

9. Representatives – If you manage a friend or family member’s tax affairs or if you wish to have someone manage your tax affairs on your behalf, Represent a Client is a secure service that allows the representative to check the status of tax returns and refunds, make changes to tax returns, request remittance vouchers, view RRSP and TFSA information, and more.

10. Community Volunteer Income Tax Program (CVITP) – If you need help filing your return, have modest income, and a simple tax situation, community organizations hosting tax preparation clinics across the country may be able to help you. For more information on the CVITP, go to www.cra.gc.ca/volunteer.

Fast facts about filing your income tax return online
• Filing your return online lets you get your refund faster and avoids interruptions to your Canada child tax benefit or GST/HST credit payments.
• Filing online is easy. Certified software packages and web applications (some of which are free to use) guide you through the process, making sure you don’t miss out on credits and benefits you may be eligible for.
• Filing online is secure. The CRA uses the same high level of online security Canadian financial institutions use.
• Go to www.cra.gc.ca/getready and let us walk you through the process step by step.

C’est la période de production des déclarations de revenus et nous avons des renseignements utiles pour vous

Le saviez vous?
L’Agence du revenu du Canada (ARC) est là pour vous aider pendant la période de production des déclarations de revenus. Voici quelques renseignements que vous devriez connaître au sujet de vos impôts, y compris des moyens d’économiser du temps et de l’argent au moment de produire votre déclaration de revenus.

Faits importants
1. Préparez-vous – Inscrivez-vous à Mon dossier et au dépôt direct afin d’être prêt au moment de produire votre déclaration de revenus. Vous pouvez utiliser Mon dossier pour voir vos feuillets de renseignements fiscaux, vérifier le maximum déductible au titre d’un régime enregistré d’épargne¬retraite (REER) ou vos cotisations à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), payer par débit préautorisé, suivre votre déclaration une fois produite ainsi que votre remboursement, et plus encore.

2. CELI – Avoir un CELI est une excellente façon d’économiser de l’argent. En règle générale, les intérêts, les dividendes ou les gains en capital gagnés grâce aux investissements dans un CELI ne sont pas imposables, que ce soit lorsqu’ils sont détenus dans le compte ou au moment du retrait.

3. REER – Vous pouvez réduire vos impôts tout en épargnant pour votre retraite. Les cotisations à votre REER sont déductibles d’impôt et tout revenu que vous gagnez dans votre REER s’accumule à l’abri de l’impôt aussi longtemps que les fonds restent dans le régime. La date limite de versement des cotisations à un REER pour l’année d’imposition 2014 a été reportée au lundi 2 mars 2015, puisque le 1er mars est un samedi.

4. Les dons de bienfaisance – Les dons en espèces et ceux de biens, de biens-fonds et de titres cotés faits à un organisme de bienfaisance enregistré ou à un autre donataire reconnu peuvent donner droit à un crédit d’impôt pour don de bienfaisance. De plus, profitez du super crédit pour premier don de bienfaisance sur les dons en espèces jusqu’à concurrence de 1 000 $ faits après le 20 mars 2013, si vous êtes considéré comme un premier donateur.

5. Familles – Les familles ont plusieurs moyens d’économiser de l’argent pendant la période de production des déclarations de revenus. Les activités auxquelles vos enfants sont inscrits peuvent vous permettre de réduire vos impôts. Conservez bien vos reçus. Si vous subvenez aux besoins de personnes à charge ayant une déficience physique ou mentale, vous pourriez demander un montant supplémentaire pouvant atteindre 2 058 $ en 2014 dans le calcul de certains crédits d’impôt non remboursables relatifs au montant pour aidants familiaux. La baisse d’impôt pour les familles, nouvellement instaurée pour l’année d’imposition 2014, est un crédit d’impôt fédéral non remboursable proposé pouvant atteindre 2 000 $, destiné aux couples admissibles qui ont des enfants de moins de 18 ans.

6. Étudiants – Étiez-vous étudiant en 2014? Vous pourriez demander un montant pour vos frais de scolarité, un montant pour les manuels scolaires et un montant relatif aux études. Vous pourriez aussi demander un montant pour le transport en commun ainsi que les intérêts que vous avez payés sur votre prêt étudiant.

7. Aînés – Si vous recevez une pension, vous pourriez attribuer jusqu’à 50 % de votre revenu de pension admissible à votre époux ou conjoint de fait pour réduire les impôts que vous payez. Vous pourriez également avoir droit au montant en raison de l’âge, au montant pour frais médicaux et au montant pour personnes handicapées. Si vous êtes une personne à charge et que vous recevez des soins d’un aidant, celui-ci peut peut-être demander le montant pour aidants familiaux.

8. Montant pour l’achat d’une habitation – Vous pouvez demander un montant de 5 000 $ pour l’achat d’une habitation admissible si vous êtes un acheteur d’une première habitation en 2014.

9. Représentants – Si vous gérez les affaires fiscales d’un ami ou d’un membre de la famille ou que vous souhaitez que quelqu’un gère vos affaires fiscales en votre nom, le service Représenter un client pourrait vous intéresser. Ce service sécurisé permet au représentant de vérifier l’état des déclarations de revenus et des remboursements, d’apporter des changements aux déclarations de revenus, de demander des pièces de versement, de consulter les renseignements sur un REER ou un CELI, et plus encore.

10. Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt – Si vous avez besoin d’aide pour produire votre déclaration, que vous avez un revenu modeste et une situation fiscale simple, les organismes communautaires qui tiennent des comptoirs de préparation des déclarations partout dans le pays peuvent peut-être vous aider. Pour en savoir plus sur le programme, allez à www.arc.gc.ca/benevole.

Faits importants au sujet de la production de votre déclaration de revenus en ligne
• En produisant votre déclaration en ligne, vous obtenez votre remboursement plus rapidement et évitez l’interruption de vos versements de la prestation fiscale canadienne pour enfants ou du crédit pour la TPS/TVH, s’il y a lieu.
• Il est facile de produire votre déclaration en ligne. Des logiciels et des applications Web homologués (dont certains sont gratuits) vous guident tout au long du processus et s’assurent que vous demandez toutes les prestations et tous les crédits auxquels vous avez droit.
• La production en ligne est une méthode sûre. L’ARC utilise le même niveau élevé de sécurité en ligne que les institutions financières canadiennes.
• Allez à www.arc.gc.ca/preparezvous, et nous vous guiderons étape par étape.

Did you know?

There are lots of benefits, credits, and deductions to help families with their expenses throughout the year and reduce the amount they owe at tax time.

The following tips may help you or your family:

• Canada child tax benefit (CCTB) – You may be entitled to a tax-free monthly payment that helps eligible families with the cost of raising children under the age of 18. To receive this benefit, it’s important for you (and your spouse, if applicable) to file an income tax and benefit return every year, even if you did not receive income in the year.
• Universal child care benefit (UCCB) – If you have children under the age of 18, you may be eligible for this taxable benefit, which supports child care choices for families. Under proposed changes, this benefit is being increased for children under the age six. Effective January 1, 2015, parents will be eligible for a benefit of $160 per month for each eligible child under the age of six – up from $100 per month. Under proposed changes to expand the UCCB, parents may also receive a benefit of $60 per month for eligible children aged six through 17. Payments of the additional amount and expanded amount will start in July of 2015.
• Goods and services tax/harmonized sales tax (GST/HST) credit – The GST/HST credit is a tax-free quarterly payment that helps individuals and families with low and modest incomes offset all or part of the GST or HST that they pay. To receive this credit, you must file an income tax and benefit return every year, even if you did not receive income in the year. If you have a spouse or common-law partner, only one of you can receive the credit. The credit will be paid to the person whose return is assessed first. The amount will be the same, regardless of who (in the couple) receives it.
• Working income tax benefit (WITB) – Working individuals and families with low income may be able to claim this refundable tax credit. The WITB includes a supplement for individuals who are eligible for the disability tax credit. Eligible individuals and families may be able to apply for the 2015 advance payments.
• Family Tax Cut – Under proposed changes, a non-refundable tax credit of up to $2,000 is available to eligible couples with children under the age of 18, and is effective starting with the 2014 tax year.
• Children’s fitness tax credit – If your children played soccer, took golf lessons, or participated in some other eligible program of physical activity in 2014, you may be able to claim up to $1,000 per child, of the cost of these programs. You can claim an additional $500 for each eligible child who is eligible for the disability tax credit and for whom you have paid at least $100 in registration or membership fees towards an eligible program.
• Children’s arts tax credit – If your children participated in a program of artistic, cultural, recreational, or developmental activity (such as tutoring) in 2014, you may be able to claim up to $500 of the fees paid, per child, on these programs. You can claim an additional $500 for each eligible child who is eligible for the disability tax credit and for whom you have paid at least $100 in registration or membership fees towards an eligible program.
• Child care expenses – Did your children attend daycare or a child care program such as a summer day camp in 2014? You or your spouse or common-law partner may be able to claim what you spent on eligible child care in 2014.
• Disability amount – If you or a family member have a severe and prolonged impairment in physical or mental functions, you may be entitled to claim the disability tax credit (DTC). To determine eligibility, you must complete Form T2201, Disability Tax Credit Certificate and have it certified by a qualified practitioner (medical doctor, optometrist, audiologist, etc.). Once complete, send the certified original form to the disability tax credit unit at your tax centre.
• Family caregiver amount (FCA) – If you are caring for a dependant with impairment in physical or mental functions, you may be able to claim up to an additional $2,058 in calculating certain non-refundable tax credits.
• Public transit amount – Did you or your eligible dependant use public transit in 2014? You may be able to claim the cost of certain public transit passes or electronic payment cards for this 15% non-refundable tax credit.
• Home buyers’ amount – Did you buy a home in 2014? You may be able to claim a non-refundable tax credit of up to $750 for the purchase of a qualifying home.
• Provincial and territorial programs – Most provinces and territories have child and family benefit and credit programs that are issued with your Canada child tax benefit and the goods and services tax/harmonized sales tax (GST/HST) credit.
• Child disability benefit (CDB) – You may be eligible for this tax-free benefit if you care for a child under the age of 18 who is eligible for the disability tax credit.
• Medical expenses – You may be able to claim a non-refundable tax credit based on the medical expenses paid for you, your spouse or common-law partner, and your children born in 1997 or later for any 12-month period, ending in 2014.
• Registered retirement savings plan (RRSP) – If you saved for your retirement in 2014 by contributing to an RRSP, you may be able to deduct the amount of your contributions to reduce your income.
• Registered education savings plan (RESP) – You can start saving for your child’s future now. An RESP is a contract between you (the subscriber) and another individual or organization (the promoter) that allows you to make contributions toward your child’s future education. Programs such as theCanada education savings grant (CESG) and the Canada learning bond (CLB)are other great incentives to create an RESP for your child.
• Registered disability savings plan (RDSP) – A RDSP is a savings plan to help families save for the financial security of a person who is eligible for the disability tax credit. RDSP contributions are not tax deductible and can be made until the end of the year in which the beneficiary turns 59.

Canada Revenue Agency online services make filing easier and getting your refund faster

The CRA’s online services are fast, easy, and secure. You can use them to file your income tax and benefit return, make a payment, track your refund, receive your notice of assessment, and more. Did you know that the Government of Canada is switching to direct deposit for payments that it issues? This includes your tax refund and benefits payments. Sign up for direct deposit today! For more information, go to www.cra.gc.ca/getready.

Ce que les familles devraient savoir au sujet de l’impôt

Le saviez-vous?

Beaucoup de prestations, de crédits et de déductions aident les familles à couvrir leurs dépenses durant l’année et à payer moins d’impôt lorsqu’elles produisent leur déclaration de revenus.

Voici quelques conseils qui vous aideront, vous ou votre famille:

• Prestation fiscale canadienne pour enfants – Vous pourriez avoir droit à ce paiement mensuel non imposable qui aide les familles admissibles à subvenir aux besoins de leurs enfants de moins de 18 ans. Pour recevoir cette prestation, vous et votre époux ou conjoint de fait (si vous en avez un) devez produire une déclaration de revenus et de prestations chaque année, même si vous n’avez eu aucun revenu au cours de l’année.
• Prestation universelle pour la garde d’enfants – Si vous avez des enfants de moins de 18 ans, vous pourriez avoir droit à cette prestation imposable qui aide les familles à faire des choix en matière de garde d’enfants. Selon des modifications proposées, le montant de la prestation passera de 100 $ à 160 $ par mois à compter du 1er janvier 2015 pour chaque enfant admissible de moins de 6 ans. De plus, selon des modifications proposées pour bonifier la prestation, vous pourriez recevoir une prestation de 60 $ par mois pour vos enfants admissibles âgés de 6 à 17 ans. Les versements du montant supplémentaire et du montant bonifié commenceront en juillet 2015.
• Crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) – Ce crédit non imposable est versé tous les trois mois aux particuliers et aux familles à revenu faible ou modeste pour les aider à récupérer une partie ou la totalité de la TPS ou de la TVH qu’ils paient. Pour recevoir ce crédit, vous devez produire une déclaration de revenus et de prestations chaque année, même si vous n’avez eu aucun revenu au cours de l’année. Si vous avez un époux ou conjoint de fait, un seul de vous deux peut recevoir ce crédit. Il sera versé à la personne dont la déclaration est traitée en premier. Le montant sera le même peu importe qui, dans le couple, le recevra.
• Prestation fiscale pour le revenu de travail – Les travailleurs et les familles à faible revenu peuvent avoir droit à ce crédit d’impôt remboursable, qui comprend un supplément pour les personnes admissibles au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Les particuliers admissibles et les familles peuvent présenter une demande de versements anticipés pour l’année 2015.
• Baisse d’impôt pour les familles – Selon des modifications proposées, ce crédit d’impôt non remboursable, qui peut atteindre 2 000 $, s’adresse aux couples admissibles ayant des enfants de moins de 18 ans. Il entre en vigueur pour l’année d’imposition 2014.
• Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants – Si vos enfants ont joué au soccer, pris des leçons de golf ou participé à tout autre programme ou activité physique admissible en 2014, vous pourriez avoir droit à un montant maximal de 1 000 $ par enfant pour le coût de ces programmes. Vous pouvez demander un montant supplémentaire de 500 $ pour chaque enfant admissible au montant pour personnes handicapées et pour qui vous avez payé des frais d’inscription ou d’adhésion à un programme admissible d’au moins 100 $.
• Crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants – Si vos enfants ont participé à un programme d’activités artistiques, culturelles, récréatives ou d’épanouissement (comme le tutorat) en 2014, vous pourriez avoir droit à un montant maximal de 500 $ pour les frais payés, par enfant, pour ces programmes. Vous pouvez demander un montant supplémentaire de 500 $ pour chaque enfant admissible au montant pour personnes handicapées et pour qui vous avez payé des frais d’inscription ou d’adhésion à un programme admissible d’au moins 100 $.
• Frais de garde d’enfants – Vos enfants ont été à la garderie ou participé à un programme de garde d’enfants tel qu’un camp de vacances en 2014? Vous ou votre époux ou conjoint de fait pouvez déduire les frais relatifs aux services de garde d’enfants admissibles en 2014.
• Montant pour personnes handicapées – Si vous ou un membre de votre famille avez une déficience physique ou mentale grave ou prolongée, vous pourriez avoir droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Pour savoir si vous y avez droit, vous devez remplir le formulaire T2201, Certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées, puis demander à un praticien qualifié (comme un médecin, un optométriste ou un audiologiste) de l’attester. Envoyez ensuite l’original du formulaire à l’Unité du crédit d’impôt pour personnes handicapées de votre centre fiscal.
• Montant pour aidants familiaux – Si vous avez une personne à charge ayant une déficience physique ou mentale, vous pourriez avoir droit à un montant additionnel de 2 058 $ dans le calcul de certains crédits d’impôt non remboursables.
• Montant pour le transport en commun – Vous ou une personne à votre charge admissible avez utilisé le transport en commun en 2014? Vous pourriez déduire les frais de certains laissez-passer ou de cartes de paiement électronique au titre de ce crédit d’impôt non remboursable de 15 %.
• Montant pour l’achat d’une habitation – Vous avez acheté une habitation en 2014? Vous pourriez avoir droit à un crédit d’impôt non remboursable pouvant atteindre 750 $ si l’habitation est admissible.
• Programmes provinciaux et territoriaux – La plupart des provinces et territoires ont des programmes de crédits et de prestations pour enfants et familles qui sont combinés avec votre prestation fiscale canadienne pour enfants et le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH).
• Prestation pour enfants handicapés – Vous pourriez recevoir cette prestation non imposable si votre enfant a moins de 18 ans et a droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées.
• Frais médicaux – Vous pourriez demander un crédit d’impôt non remboursable pour les frais médicaux que vous avez payés pour vous, votre époux ou conjoint de fait ou vos enfants nés en 1997 ou après pour toute période de 12 mois prenant fin en 2014.
• Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) – Si vous avez investi dans vos REER en 2014 afin d’épargner pour votre retraite, vous pourriez déduire vos cotisations afin de réduire votre revenu.
• Régime enregistré d’épargne-études (REEE) – Vous pouvez commencer à économiser dès maintenant pour l’avenir de votre enfant. Un REEE est un contrat entre vous (le souscripteur) et une autre personne ou un organisme (le promoteur) qui vous permet de verser des cotisations en vue des études de votre enfant. Les programmes comme la subvention canadienne pour l’épargne-études et le bon d’études canadien sont d’autres bonnes mesures qui pourraient vous encourager à souscrire à un REEE pour votre enfant.
• Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) – Ce régime d’épargne aide les familles à mettre de l’argent de côté afin d’assurer la sécurité financière d’une personne admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées. Les cotisations à un REEI ne sont pas déductibles d’impôt et peuvent être faites jusqu’à la fin de l’année où le bénéficiaire atteint l’âge de 59 ans.
Les services en ligne de l’ARC facilitent la production de déclarations et vous permettent d’obtenir votre remboursement plus rapidement
Les services en ligne de l’ARC sont rapides, faciles et sécurisés. Vous pouvez les utiliser pour produire votre déclaration de revenus et de prestations, effectuer un paiement, faire le suivi de votre remboursement, recevoir votre avis de cotisation et bien plus encore. Saviez-vous que le gouvernement du Canada passe au dépôt direct pour émettre tous ses paiements? Cela comprend vos remboursements d’impôt et vos paiements de prestations. Inscrivez-vous au dépôt direct dès maintenant! Pour en savoir plus, allez à www.arc.gc.ca/preparezvous.

Service Canada

Allowance for the Survivor Program

Allowance for people aged 60 to 64 

Assisted Living 

Canada Pension Plan Retirement Pension 

Canadian Government Annuities

Guaranteed Income Supplement

Home Adaptations for Seniors’ Independence 

Lived or living outside Canada (International Benefits)

Old Age Security Pension 

Pensions in Canada and related benefits 

Registered Retirement Savings Plan (RRSP)

Funding: New Horizons for Seniors Program

Organizations that want to help seniors make a difference in the lives of others, and in their communities, are eligible to receive federal grants and contributions funding. Projects must be led or inspired by seniors and address one or more of the following five program objectives:

-promoting volunteerism among seniors and other generations;
-engaging seniors in the community through the mentoring of others;
-expanding awareness of elder abuse, including financial abuse;
-supporting the social participation and inclusion of seniors; and
-providing capital assistance for new and existing community projects and/or programs for seniors.

Continue reading about the New Horizons for Seniors Program

Organizations can apply for funding for community-based, pan-Canadian and pilot projects in the same year.

Community-Based Projects
Pan-Canadian Projects
Approved Projects

Upcoming funding opportunities

Information on future calls for proposals will be posted as it becomes available.